ClickCease Your SEO optimized title page contents

Les 7 erreurs les plus courantes à éviter lors de l’acquisition d’un équipement de construction

Le développement de votre entreprise de construction nécessite un investissement important, et cela ne s’arrête pas là. Une fois que vous avez acquis l’équipement, vous devez également vous préoccuper de la maintenance, de la sécurité et du bon fonctionnement de l’équipement. Cependant, les entreprises sont susceptibles de commettre des erreurs dans la manière dont elles gèrent ces domaines d’investissement. 

Cet article traite de certaines erreurs courantes commises par les entreprises lorsqu’elles investissent dans des équipements de construction. Mais d’abord, passons en revue vos options lorsque vous cherchez à acquérir des machines de construction lourdes.

Commencez par une expérience de financement fiable ! Contactez nous MAINTENANT !

Acquisition de matériel de construction : quelles sont vos options ?

Il existe de nombreuses options pour acquérir le matériel de construction dont vous avez besoin. Voici quelques-unes de ces options :

  • acheter du matériel neuf ou d’occasion;
  • contracter un prêt pour acheter du matériel;
  • le crédit-bail pour du matériel de construction;
  • la location de matériel.

Le crédit-bail est l’option la plus populaire parmi les petites entreprises car il offre à la fois flexibilité et accessibilité financière. Le crédit-bail n’exige pas un investissement initial aussi important que l’achat, tout en donnant à votre entreprise un contrôle total sur votre équipement. 

Les erreurs à éviter lors de l’acquisition de machines de construction

Les équipements de construction peuvent aller des pelles et tracteurs aux chariots élévateurs et balayeuses. Quel que soit le matériel dont vous avez besoin, il est important d’éviter ces erreurs courantes lorsque vous essayez de l’acquérir :

1. Achat de vieux équipements ou d’équipements d’occasion 

Il est important de comprendre quand un équipement « neuf » est en fait « vieux » et, lors de l’achat d’un équipement d’occasion, de faire d’abord ses devoirs. Il est important d’analyser si l’achat de quelque chose de neuf vous fera économiser de l’argent à long terme plutôt que d’acheter quelque chose qui a déjà été utilisé.

2. Ne pas faire le tour du marché

Il est très important de comparer les taux, les conditions et les options avant de prendre une décision sur le financement d’un équipement. Les prêteurs offrent souvent des taux et des conditions différents aux clients dont le profil de crédit varie. 

En fonction de votre situation financière, vous pouvez bénéficier de meilleures offres que si vous vous adressiez à un courtier ou à un prêt bancaire unique. Avant de demander un prêt ou un crédit-bail, demandez toujours aux prêteurs s’ils proposent des remises ou des offres spéciales, afin d’obtenir le meilleur taux possible.

3. Essayer de financer trop d’équipements

Lorsque vous essayez d’acquérir des machines, il est important de ne pas exagérer avec les produits de financement de matériel de construction. 

Un achat excessif peut entraîner des paiements mensuels plus élevés, ce qui rendra probablement plus difficile la réalisation de bénéfices pour votre entreprise de construction à long terme. Ne financez que l’équipement nécessaire aux activités de votre entreprise à ce moment-là (et un peu plus).

4. Ne pas comprendre les coûts de possession d’un équipement

Si la possession d’un équipement peut sembler être un moyen d’économiser de l’argent, elle entraîne souvent des coûts importants à long terme. Pour vous assurer de prendre une décision financière judicieuse, assurez-vous de comprendre le coût total de possession de votre équipement pendant la période où vous en aurez besoin.

Ne vous contentez pas du prix d’achat ou de la mensualité, mais prenez en compte tous les coûts de propriété, y compris les frais de financement (le cas échéant), les frais d’entretien, les frais de stockage et la valeur de revente éventuelle.

5. Ne pas s’occuper de l’entretien (ou ne pas savoir comment)

Après avoir acheté un équipement de construction, il est important que vous sachiez comment vous occuper des questions d’entretien de routine. De nombreuses entreprises tentent d’ignorer ces tâches afin d’économiser du temps et de l’argent, mais cela finit souvent par leur coûter plus cher à long terme, car les réparations sont plus coûteuses. 

Une simple recherche sur Google peut vous aider à déterminer ce que d’autres personnes paient pour l’entretien de modèles spécifiques. Vous pouvez également obtenir ces informations directement auprès du fabricant ou du concessionnaire, qui devrait être heureux de vous aider à prendre votre décision en fonction de sa connaissance de votre situation.

6. Oublier les accessoires et les équipements

N’oubliez pas tous les éléments supplémentaires qui accompagnent l’achat d’un équipement de construction, tels que les kits d’entretien et les plans de service. Ces éléments sont souvent négligés par ceux qui cherchent simplement à mettre la main sur une machine. En réalité, lorsque vous recherchez un équipement d’occasion ou neuf à vendre, il est important d’évaluer également ces accessoires et de voir comment ils influent sur les coûts opérationnels.

7. Ne pas obtenir de financement préapprouvé

Il est facile de se laisser emporter par l’excitation de trouver la pièce d’équipement parfaite et d’oublier l’un des aspects les plus importants de l’acquisition d’un nouvel équipement : la pré-approbation du financement.

Devriez-vous louer ou prendre à bail du matériel de construction ?

Vous avez un projet de construction à réaliser, mais vous ne voulez pas acheter du matériel de construction neuf. Devriez-vous le louer ou le prendre en crédit-bail ?

Lorsque vous décidez de louer ou de prendre en crédit-bail du matériel de construction, il est important de comprendre le fonctionnement de chaque option. Voici quelques éléments clés à prendre en compte pour la location et le crédit-bail de matériel de construction.

Location de machines de construction

La location est une bonne option si vous n’avez besoin de l’équipement que pour une courte durée, par exemple pour un week-end ou un projet d’une journée. Les options de location varient d’une entreprise à l’autre, alors renseignez-vous avant de vous engager. Par exemple, certaines entreprises proposent des locations à l’heure, à la journée ou à la semaine, tandis que d’autres ne proposent qu’une ou deux de ces options.

Crédit-bail de matériel de construction

Si vous souhaitez conserver l’équipement pendant une longue période ou si vous l’utilisez fréquemment, le crédit-bail est généralement un meilleur choix que la location. En outre, les frais mensuels de location sont souvent bien plus élevés que les mensualités de crédit-bail.

Un autre fait à considérer est qu’en louant, vous ne créerez jamais d’actifs en sachant que l’équipement ne vous appartiendra pas.

Si vous décidez de louer votre équipement, il est important de savoir quel type d’entretien et de réparation est inclus dans le contrat de location. Certaines sociétés proposent des contrats de location avec service complet qui incluent l’entretien et les réparations, tandis que d’autres exigent que vous payiez ces services de votre poche.

Le mot de la fin

Lorsque vous faites l’acquisition d’un équipement de construction, il est toujours important que votre transaction reste objective et réfléchie. En étant attentif, vous pouvez éviter la plupart des erreurs mentionnées ci-dessus.